bandeau

Devenir agriculteur en Nord Pas de Calais, retour à la page d'accueil

Etre agriculteur

Flux RSSImprimer la page

Pour devenir agriculteur et dépendre du régime agricole aucune condition d’âge ou de diplôme n’est requise. Il faut avant tout pratiquer des activités définies comme « agricoles » c’est à dire justifier d’une activité de PRODUCTION*.  

Sont réputées agricoles toutes les activités correspondant à la maîtrise et à l’exploitation d’un cycle biologique de caractère végétal ou animal et constituant une ou plusieurs étapes nécessaires au déroulement de ce cycle ainsi que les activités exercées par un exploitant agricole qui sont dans le prolongement de l’acte de production (ex : transformation de produits, vente directe) ou qui ont pour support l’exploitation (ex : gîtes, accueil d’enfants).

Certaines activités, si elles sont exercées sans le support d’une exploitation agricole, ne permettent pas l’affiliation au régime agricole. C’est le cas, par exemple des activités touristiques, des prestations de services, des travaux agricoles, des entretiens de jardins et d'espaces verts et des activités de pensions (chiens, chevaux). Toutes ces activités dépendent de la Chambre de Commerce et d’Industrie ou de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat.


* seule la filière équine bénéficie d’une dérogation à cette règle (ex : centre équestre, activité de dressage et d’entraînement, enseignement de l’équitation avec fourniture de la cavalerie…) et sont donc repris sous un statut agricole.


Un métier complet et diversifié

Produire, transformer, vendre, organiser, décider, accueillir, échanger, communiquer sont autant de facettes du métier d’agriculteur.

Le métier d'agriculteur nécessite d'être capable de :

  • utiliser et entretenir du matériel et des bâtiments
  • assurer la gestion économique et le pilotage de son système d'exploitation
  • organiser le travail et gérer les relations humaines
  • négocier l'achat et la vente de ses produits auprès de coopératives, négoces, intermédiaires
  • raisonner les investissements
  • assurer la gestion administrative et réglementaire de son exploitation
  • réaliser des choix juridiques et fiscaux pour son entreprise
  • fixer ses prix et fidéliser sa clientèle en vente directe
  • connaître son territoire et son environnement économique
  • élever des animaux et/ou produire des végétaux et ou conduire un atelier de transformation et/ou gérer une activité de service


Etre agriculteur c’est également être entrepreneur. Un chef d’entreprise doit :

  •     avoir de solides motivations personnelles
  •     avoir les compétences nécessaires à son activité
  •     savoir gérer son temps et prendre des décisions
  •     avoir une vision de son entreprise à court, moyen, long terme
  •     savoir identifier ses atouts et ses faiblesses
  •     chiffrer et analyser des projets pour son entreprise
  •     faire preuve d’une bonne capacité d’analyse, d’ouverture et d’adaptation
  •     s’entourer et créer son réseau

 

Les chiffres clés de l'agriculture régionale

Une activité économique qui compte

La fertilité des terres place l’agriculture du Nord-Pas de Calais dans les tous premiers rangs nationaux. Le contexte climatique y est favorable. Le bassin de consommation est de grande taille. Le chiffre d’affaires agricole global atteint 2,9 milliards d’euros (2/3 productions végétales, 1/3 productions animales). L’agriculture est un pilier de l’économie régionale. Elle est l’un des premiers secteurs fournisseur d’emplois et créa­teur de richesse, surtout en milieu rural.

Une diversité d’agricultures

La moitié des exploitations de la région pratique une activité d’élevage. Le Nord-Pas de Calais compte deux bassins d’élevage laitier : le centre ouest du Pas-de-Calais (Haut Pays d’Artois, Boulonnais et Ternois) et la Thiérache. Les systèmes mixtes associant cultures et élevages sont pratiqués par près d’une exploitation sur cinq.

La diversité des cultures est très importante, de la pomme de terre au lin, en passant par la betterave et de nombreux légumes… De nombreuses exploitations font également le choix de se diversifier en transformant leurs produits, en vendant en direct ou en accueillant du public sur leur ferme. Escargots, canards, glaces et fromages, miel, oeufs fermiers sont quelques exemples de productions régionales. D'autres encore réalisent leurs productions sous signes de qualité : label rouge, IGP, agriculture biologique...

Des entreprises agricoles nombreuses et performantes

On dénombre 13 450 exploitations agricoles en Nord-Pas de Calais. 27 productions sont dans le top 5 des régions de France. La diversité des productions permet de pérenniser de nombreuses exploitations sur les territoires.

Agriculture et Industrie agro-alimentaire, un acteur de poids dans l’économie régionale et nationale

Avec 85 000 emplois de l’amont à l’aval de l’agriculture, l’agro-alimentaire est le 1er employeur régional à égalité avec la construction.

> Télécharger l'Atlas agroalimentaire du Nord-Pas de Calais

Prendre rendez-vous

Vous avez une idée, un projet et souhaitez devenir agriculteur. Vous souhaitez vous faire aider dans vos démarches ou dans votre réflexion ?
Le Point Accueil Installation Transmission vous accompagne tout au lors de votre parcours pour définir au plus juste votre projet.

Chiffres clés

  • âge moyen à l'installation : 29 ans
  • 60 hectares de surface moyenne
  • 2/3 d'installations sont sous forme sociétaire
  • 1 installation sur 2 se réalise en production laitière
  • en moyenne annuelle, 145 nouvelles installations ont bénéficié d'aides nationales ou régionales en Nord-Pas de Calais

 

Formations

Gagner en autonomie sur la compréhension et la gestion des chiffres de son projet d’installation

Comprendre la construction d’une planification culturale et acquérir de l’autonomie pour l’établir soi-même

Publications